Historique

les 20 ans du C.T.M

            En cette année 2019, le Club de Tir Mauriacois (C.T.M.), fête ses vingt ans d’existence.

            En effet, à l’initiative de 4 amis réunis par la passion du tir (CHEYMOL Yves,  GIRARD Claude, MAZEIRAT René et HYACINTHE Pascal), il fallait trouver un emplacement répondant à des critères bien définis (éloignement des habitations, sécurisé, d’une grandeur suffisante entre autres).

            L’ancien camping Municipal  désaffecté de « Coste Mauve «  offrait toutes les qualités requises avec même une infrastructure (l’ancienne épicerie du camping)

            Après contact avec la Mairie et l’aval du Maire de l’époque, Mr GOLDFEIL, et les status déposés, le C.T.M était né.

            Les débuts furent difficiles, mais grâce à tous les bénévoles qui ont oeuvré ainsi que nombre d’autres amis et artisans qui nous ont gracieusement aidé, les premiers licenciés FFTir pouvaient assouvir leur passion. Ce stand fut inauguré en 2000, en Présence du Maire de l’époque, Mr GOLDFEIL, de Mr LEYMONIE, conseiller général, de Mr LACHAISE, commandant de gendarmerie de MAURIAC et Mr LALITTE, président de la chasse du Cantal.

            Cependant, les installations restaient encore rudimentaires, bien que sécurisées.

            Puis un coup de pouce inattendu allait finaliser les installations en la personne de Mr SARKOZY qui, alors qu’il était Ministre de l’intérieur, est venu à MAURIAC pour une inauguration. Il a été approché par le CTM et, convaincu de l’utilité d’un stand de tir, puisque les Gendarmes auraient la possibilité de venir s’entraîner, nous a débloqué une subvention conséquente. Laquelle, ajoutée à celle de la Mairie sous l’ égide de Mr LEYMONIE , enthousiasmé par le projet et de Mr MARLEIX, député du Cantal, a permis de finaliser les installations actuelles .

            Le club est donc maintenant constitué d’une salle d’accueil avec cuisine, de WC, de 10 pas de tir gros calibres et d’ une école de tir 4,5mm, le tout couvert et aux normes handicapés. Le club s’est rapidement développé et est actuellement le 2° du Cantal en nombre de licenciés.

            Un petit aparté pour l’école de tir qui, sous l’égide de Mr ANGLARD et Mr GRIMAL, animateurs et encadrants, permet de promouvoir le Club dans la France entière puisque étant une nurserie de nouveaux talents sportifs, elle a permis d’envoyer aux différents concours, tant Départementaux, Régionaux et même Nationaux de jeunes licenciés qui se sont faits remarquer par leurs classements plus qu’honorables (1 champion du Cantal pistolet et 2 vice-champions). Egalement en tir carabine 22LR, un licencié vient dernièrement de se classer 1er du Cantal catégorie « 60 BC » et s’est classé aux Régionaux.

            Depuis la création du Club, le leitmotiv a toujours été la sécurité qui se traduit par une prise de conscience individuelle et une remise en place de l’auteur d’une erreur, par tous les licenciés et le Président en la personne de Mr Gilles ANGLARD. En 20 ans, aucun accident n’est à déplorer.

            En parlant de Présidence, il faut remercier les anciens qui ont assuré celle-ci, à savoir : Mr Yves CHEYMOL, Mr Jean-Paul CABANES, Mr Antonio OLIVEIRA et Mr Gilles ANGLARD

Une pensée également pour ceux qui nous ont quitté (Claude GIRARD dernièrement, Dédé SERIN, Jacquot MALBEC, Mr CHAMBON, Mr BERCKAM,  Michel BRASNUS, Jean Paul CABANES, Colette HYACINTHE, René SABATIER, Marco RODRIGUES et Philippe FRAYSSAC).

            Le C.T.M. tient à remercier la Mairie pour son investissement sans faille et son aide.

Articles récents

covid 19

Note Fédérale N°28 relative au COVID

au 16/03/2022

Pour faire suite aux décisions gouvernementales publiées ce jour, la Fédération Française de Tir souhaite préciser qu’à compter du 14 mars 2022, l’application du pass vaccinal est suspendue.

Pour les stands de tir (classés X ou PA), cela implique donc :

  • que le contrôle du pass vaccinal n’est plus exigé
  • que le port du masque au sein des stands n’est plus obligatoire
  • que les restrictions de pratique qui avaient été mises en place (séparateurs de poste, utilisation d’un poste sur deux, etc….) ne sont plus nécessaires

S’il est toujours conseillé de suivre les conseils du ministère de la santé dans la gestion quotidienne de nos associations par rapport au COVID, nous nous félicitons de ce retour à une pratique sans contrainte sanitaire.

La direction technique nationale

Cordialement,

Gilles DUMERY
Administrateur général ITAC
0 – FÉDÉRATION FRANÇAISE DE TIR